Changer sa porte

La porte d’entrée de notre maison peut nous sembler être un élément anodin. C’est pourtant l’ouverture principale de votre habitat, par laquelle vous transitez chaque jour, plusieurs fois par jour. Une porte d’entrée est donc sujette à l’usure par le temps et l’usage. Voici quelques conseils pour reconnaitre les premiers signes de dégradation et les caractéristiques à privilégier lors d’un changement.

Reconnaitre les signes de dégradation

Qu’elle soit en PVC, en bois ou en aluminium, une porte d’entrée est directement et quotidiennement confrontée aux éléments extérieurs, véritable source d’altération. Vent, pluie, neige, écarts de températures, sont autant de paramètres climatiques à prendre en considération lors de l’analyse de son ouvrant.

Courants d’air importants, peinture présentant des bulles d’air, bois rongé ou putréfié, fissures autour des charnières et serrures, sont des signes avant-coureurs d’une usure.

Pour être certain qu’un remplacement s’impose, plusieurs techniques peuvent vous aider.

1- L’évaluation des jours

De nuit, placez-vous à l’extérieur de votre domicile, lumière allumée à l’intérieur. Si la lumière est visible de votre côté à travers la porte, c’est que celle-ci présente des jours. Il convient alors de demander l’avis d’un expert menuisier sur la nécessité de changer ou de régler la porte. Ces écarts feront en effet passer le froid, la chaleur, l’humidité et le bruit.

2- L’évaluation des fissures et des joints

Dans un premier temps, il faut observer attentivement le panneau de votre porte d’entrée ainsi qu’autour des ferrements. Controlez également l’état des joints : ont-ils séché ? sont-ils fissurés ? En fonction de vos constats, demandez l’avis à un professionnel.

La méthode la complète pour détecter les fissures est de positionner une personne de chaque côté de la porte, préalablement fermée. Une des deux personnes devra diffuser de la fumée contre la porte. Si la deuxième personne détecte cette fumée de son côté, c’est que des fissures sont présentes dans le bois. Un remplacement pourra s’imposer.

3- L’évaluation d’un bois altéré

Un examen minutieux de votre porte d’entrée pourra vous aiguiller quant au niveau d’altération du bois. Si des bulles sont apparentes sous la peinture, si celle-ci est décolorée ou encore si le bois est gondolé voire rongé sous la peinture, c’est que ce dernier a subi une dégradation qu’il vous faudra prendre en compte (simple restauration ou remplacement complet).

D’autres éléments peuvent également vous aider à faire une évaluation : charnières rouillées, porte qui se ferme difficilement, etc.

Comment bien choisir sa nouvelle porte d’entrée ?

Le diagnostic est posé et votre porte doit être changée ? Voici venu l’étape du choix du nouveau modèle de porte à installer. Quel que soit le matériau, les portes d’entrée dernière génération sont très performantes. Gardez à l’esprit que votre porte doit avant tout être un coup de cœur ! Il est toutefois nécessaire comme pour vos fenêtres de prendre en considération des points comme l’aspect sécurité, la durabilité du produit et son entretien..

Sécurité

Tout d’abord, assurez-vous que le modèle qui vous plait répond aux normes suisses en termes de sécurité. Les portes d’entrée restent les principaux accès des cambrioleurs. Il est donc nécessaire de capitaliser sur des menuiseries de qualité. En fonction du risque de votre zone d’habitation (isolée, peu d’éclairage et peu de passage...), il est par exemple intéressant de choisir des portes qui comportent des armatures renforcées en acier et des serrures haute sécurité.

Contre les éléments

Dans un second temps, il vous faudra vous assurer de l’efficacité du modèle sur sa résistance à l’eau, à l’air, à la chaleur et au bruit. 

L’ensemble de ces indicateurs vous permettront de choisi au mieux votre nouvelle porte d’entrée. Lorsque vous consultez un professionnel de la menuiserie, n’hésitez pas à demander les rapports thermiques et acoustiques des modèles choisis. Vous pourrez ainsi choisir au mieux la menuiserie qui convient à votre environnement de vie.

N’hésitez pas à nous contacter pour tous vos projets.

Derniers articles

Carré, triangle, œil de bœuf… bien…

Saviez-vous que les fenêtres peuvent aussi faire preuve d’originalité ? Rectangulaires, triangulaires, en arc de cercle... Chez Swiss Fermetures, no...

Lire l'article >

Visite des ateliers Gutknecht à Estavayer…

Aujourd'hui, le team Swiss Fermetures était en visite chez l'un de ses partenaires, la société Gutknecht à Estavayer-le-Lac. Depuis 1945, l'entrepris...

Lire l'article >

Thème du mois : L'aération

Condensation sur les bords des vitres 1. Un peu d'histoire Depuis l'introduction des chauffages au sol et avec les enveloppes de bâtiment toujours...

Lire l'article >