Hollande

Deux chefs d'État en visite chez la société Ernst Schweizer AG

Dans le cadre de la visite officielle du président français François Hollande les 15 et 16 avril 2015, le protocole a prévu pour le deuxième jour plusieurs visites dans différentes institutions d'enseignement (la Haute école des arts de Zurich et l'EPF de Lausanne), ainsi que dans une entreprise suisse du canton de Zurich. Le choix s'est porté sur la société Ernst Schweizer AG car celle-ci avait composé un programme séduisant en ce qui concerne les thématiques déterminées au préalable, à savoir l'innovation, les technologies propres et la formation professionnelle en alternance.

C'est avec une bonne dose d'engagement et de joie que la société Ernst Schweizer AG s'est préparée à cette visite importante du jeudi matin 16 avril. Le siège de Hedingen a brillé de mille feux et il a été décoré de plusieurs drapeaux.

À 9 h 45, le président François Hollande est descendu de sa limousine et la bienvenue lui a été souhaitée par la présidente de la Confédération suisse Simonetta Sommaruga devant le bâtiment principal en présence des représentants de Schweizer. Dans son discours de bienvenue tenu dans le foyer, Hans Ruedi Schweizer a brièvement abordé l'engagement durable et de longue date de l'entreprise, ses produits et sa production à haut rendement énergétique, les produits du domaine de l'énergie solaire, ainsi que la force d'innovation et l'importance de la formation professionnelle. Le groupe d'invités a ensuite été convié à effectuer un tour rapide de l'entreprise. Dans l'atelier des apprenants, Xavier Nietlisbach, directeur de la formation professionnelle, a évoqué cette dernière et l'importance de la promotion de la relève qui est ancrée depuis des décennies dans les principes de responsabilité sociale de Schweizer. Deux apprenants, Isabelle Villiger et Aron Bonomo, ont présenté chacun en français un projet qu'ils avaient réalisé dans le cadre d'un atelier pour apprenants consacré à la question de la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans le prochain atelier visité, Xavier Breitenmoser, chef de produit pour les façades à énergie solaire, a livré plusieurs informations relatives au système de montage photovoltaïque intégré au toit Solrif. Ainsi, les modules photovoltaïques standard, et notamment ceux du fournisseur français Sunpower, se transforment en tuiles solaires qui permettent de couvrir la surface totale d'un toit. Oliver Sudan, le vice-président de Sunpower, a fait tout particulièrement le voyage pour prendre part à cette visite afin d'aborder également la relation de fournisseur et de client de longue date qui unit son entreprise à Schweizer.

Au bout de 45 minutes, l'heure est venue de prendre congé. Un apprenant a remis au président français François Hollande et à la présidente de la Confédération suisse Simonetta Sommaruga une plante, symbole de la croissance et du développement durable. Le sabot de Vénus, une espèce d'orchidée de la région, a été planté dans un pot qui a été fabriqué en acier par les mains des apprenants.Hollande 3








Derniers articles

Notre nouvelle vidéo est en ligne…

Epidode 10 - Villa Riviera Vaudoise  cette villa notre client souhaitait des fenêtres et coulissants qui encadrent la nature environnante. Le ch...

Lire l'article >

Quand la fenêtre devient objet d’art...

Swiss Fermetures étend son offre PVC avec une dizaine de couleurs VEKA Spectral. Conjuguant effet optique avec son aspect ultramat et effet de surface...

Lire l'article >

Garantie d’une bonne isolation thermique

Protection thermique estivale Vos avantages Garantie d’une bonne protection thermique estivale grâce aux exigences claires de Minergie et aux contrô...

Lire l'article >